Les différents types de crédits

Le financement de tous vos projets

maison miniature avec une tirelire en fond

Beaucoup de raisons peuvent amener à contracter un crédit : l’achat d’une nouvelle voiture, l’acquisition d’un bien immobilier, le remplacement de votre matériel informatique, l’organisation d’un grand mariage et bien d’autres projets.

Chaque besoin peut se voir attribuer un crédit spécifique. Il en existe d’ailleurs plusieurs à retrouver dans cet article.



 

Quels sont les crédits existants ?

Le crédit hypothécaire

À moins de posséder une fortune personnelle ou des économies importantes, il n’est pas toujours évident d’acquérir un bien immobilier ou un terrain sans prêt. C’est à cette fin que sert le crédit hypothécaire puisqu’il permet d’acheter une maison, un appartement ou tout autre type d’habitation. La banque à qui vous empruntez crée une hypothèque sur le logement ou le terrain que vous souhaitez financer. Pour le prêteur, il s’agit donc d’une garantie au cas où vous n’avez plus de fonds suffisants pour rembourser ce prêt. Autrement dit, si c’est nécessaire, l’organisme prêteur est tout à fait en droit de mettre en vente votre habitation.

Il vous est possible d’échelonner votre emprunt sur 5, 10, 20 voire 30 ans. Gardez en tête que plus longue sera la durée de votre remboursement et plus les intérêts seront élevés.
 

Le crédit pont

Lorsque vous mettez votre bien immobilier en vente en vue d’acheter un nouveau logement, il est possible de contracter un crédit pont. En effet, si vous comptiez sur la vente de votre habitation actuelle pour financer l’acquisition d’un nouveau bien immobilier, mais que celle-ci n’a pas encore abouti, le crédit pont met à votre disposition les fonds nécessaires pour acheter votre nouvelle maison ou votre futur appartement. Il s’agit d’un prêt à court terme puisque sa durée est comprise entre 12 et 36 mois (tant que votre habitation actuelle n’est pas vendue, vous ne payez que les intérêts du montant emprunté). Sachez toutefois que le taux d’intérêt est plus élevé que pour un crédit hypothécaire.
 

Le prêt travaux

Qu’il s’agisse de refaire totalement la toiture de votre maison, de construire une extension, d’améliorer l’isolation thermique du bâtiment ou d’installer une toute nouvelle salle de bain, le budget à y consacrer peut rapidement grimper. C’est pourquoi il est possible de financer ces rénovations à l’aide du crédit travaux qui permet généralement l’emprunt d’un montant compris entre 2.000 et 100.000 € étalé sur une période allant de 2 à 10 ans.
 

Le prêt personnel

Également connu sous le nom de crédit à la consommation, ce prêt est utile dans le cas où vous souhaitez financer plusieurs projets personnels comme l’organisation d’un voyage, la réalisation de travaux de rénovation ou encore l’achat d’appareils électroménagers. Vous l’aurez compris, il vous permet d’obtenir les fonds nécessaires pour n’importe quel type de projet.

Il faut distinguer deux types de crédits : le prêt affecté et le non affecté. Le premier nécessite d’avoir un projet spécifique comme l’achat d’une voiture. Il faudra obligatoirement fournir une preuve d’achat auquel cas le crédit ne sera pas accordé. La somme qui vous est versée ne devra être utilisée que pour le financement de ce projet et le taux d’intérêt est généralement plus faible que le prêt non affecté. Ce dernier peut être obtenu sans devoir justifier les raisons de ce financement.
 

L’ouverture de crédit

Il s’agit d’une somme pouvant aller jusqu’à 5.000 € maximum que vous pouvez dépenser comme bon vous semble et que vous devez rembourser chaque mois avec des intérêts. Il s’agit d’un remboursement qui n’est pas fixe, à l’inverse des autres types de crédits. Si vous n’utilisez pas cet argent, alors rien n’est à rembourser. Cette solution, avec ou sans carte, est privilégiée pour financer des dépenses imprévues telles que des factures ou des courses au supermarché et dont le montant n’est pas déterminé (contrairement à un crédit hypothécaire, par exemple). Cette somme est renouvelée dès que vous remboursez. Il faut toutefois prêter attention au zérotage qui s’effectue de temps à autre : vous êtes dans l’obligation de remettre le solde “ à zéro “, donc de rembourser le dû avant un certain délai.
 

Le crédit-bail

Également appelé leasing, il permet de louer un bien pendant une durée déterminée et offre la possibilité de l’acquérir à sa valeur résiduelle à la fin du contrat. Il s’agit d’un mode de financement plutôt destiné aux professionnels et entreprises.

 

Zoom sur les taux

Lorsque vous contractez un crédit, il ne suffit pas de rembourser le montant que vous empruntez. En effet, en plus de cette somme, des intérêts devront être payés. Plus la durée de l’emprunt est élevée, plus son coût final augmente. Il existe différents taux :

  • Taux fixe : il s’agit d’un taux qui ne change pas tout au long du remboursement du crédit, ce qui signifie que les mensualités sont toujours les mêmes. Cette option représente une certaine sécurité, mais est plus chère que les deux autres. Lorsque les taux du marché sont faibles et ne tendent pas à baisser davantage, cette solution est la plus intéressante : c’est d’ailleurs la formule qui est la plus souvent choisie.
  • Taux variable : comme son nom l’indique, ce taux peut changer durant la durée de votre prêt. Il est ainsi revu tous les ans, tous les trois ans ou alors tous les cinq ans selon la formule choisie et peut baisser, augmenter ou rester tel quel. Même s’il augmente, le taux ne pourra jamais excéder le double de ce qu’il était au moment de la souscription de votre crédit.
  • Taux semi-variable : cette formule signifie que les mensualités sont d’abord fixes durant quelques années, avant de passer à un taux variable.

Qu’est-ce que le regroupement de crédits ?

Si vous avez plusieurs prêts en cours, il est possible de les regrouper entre eux de sorte à obtenir un seul et même crédit. Comme vous n’échangerez plus qu’avec un seul interlocuteur, cette solution permet de gérer plus facilement les frais de remboursement. De plus, si un taux d’intérêt plus bas est appliqué ou si la durée de remboursement devient plus longue, les mensualités seront moins élevées.

Toutefois, comme vous mettrez certainement plus de temps à rembourser ce prêt, il faudra tenir compte des intérêts supplémentaires. Il en va de même au niveau des frais que vous serez tenu de payer. N’hésitez donc pas à prendre contact avec un courtier spécialisé dans le regroupement de crédits afin de savoir si cette solution est idéale dans votre situation.
 

Faire appel à un professionnel du métier

Quoi qu’il en soit, il est toujours intéressant de faire appel à un courtier en crédits dans le cas où vous souhaitez réaliser un emprunt. Sur la base de votre situation personnelle et financière, ce spécialiste vous proposera la formule la plus adaptée à vos besoins, avec les taux les plus avantageux du marché.

En plus de trouver le crédit le plus adapté, ce professionnel peut estimer les mensualités à rembourser ainsi que leur durée. C’est également un gain de temps puisqu’il n’est pas toujours évident de trouver une offre parmi tout ce qui est proposé sur le marché. Enfin, avec cet expert à vos côtés, soyez sûr de profiter de nombreux conseils plus qu’essentiels si c’est la première fois que vous contractez un crédit.