Le prêt personnel : quand et pourquoi ?

Les possibilités et les avantages du prêt à tempérament

un couple signe des documents chez un courtier

Vous souhaitez acheter une voiture, organiser votre mariage ou vous lancer dans des études supérieures, mais vous manquez de fonds ? Dans ce cas, la solution est d’introduire une demande de prêt personnel auprès d’une société de crédit ou une banque. Lorsqu’il s’agit de crédit, il est courant de penser d’emblée à l’emprunt hypothécaire. Toutefois, si vous désirez financer d’autres projets que l’acquisition d’un bien immobilier, le prêt personnel ou à tempérament représente une solution à la fois simple, sûre et utile. Cette option peut-elle s’appliquer à votre situation ? Qu’en est-il des conditions ? Et en quoi est-elle avantageuse ? Pour vous aider à y voir clair, voici un petit récapitulatif de tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.
 

Un type de crédit à la consommation

Le prêt personnel est un type de crédit à la consommation, ce qui signifie qu’il est destiné à couvrir des dépenses de consommation « courantes ». Par exemple, il peut vous permettre d’acheter une voiture, d’effectuer des travaux de rénovation ou de payer des frais médicaux, mais pas d’acquérir un bien immobilier (ce dernier fait l’objet d’un crédit hypothécaire, qui permet d’emprunter de plus grosses sommes d’argent et généralement à des taux plus avantageux que ceux du prêt personnel).

Concrètement, si votre demande de crédit est acceptée, l’organisme de crédit vous verse une somme d’argent. Puis, durant une durée déterminée, vous remboursez ce montant sous forme de mensualités qui incluent un taux d’intérêt.

Que peut-il couvrir ?

Il est intéressant d’opter pour un prêt personnel lorsque vous avez rapidement besoin d’argent pour un projet ou des dépenses. Ce crédit peut vous servir à couvrir certains frais quotidiens ou imprévus :

  • Frais médicaux ou scolaires,
  • Coûts de réparations (électroménagers, voiture…),
  • Factures élevée (énergie, eau…),
  • Regroupement de crédit,

Il peut aussi vous permettre de réaliser un achat coûteux :

  • Voiture,
  • Vélo électrique,
  • Électroménager,
  • Mobilier,

Vous pouvez également l’utiliser dans le but de financer un projet :

  • Voyage,
  • Mariage,
  • Travaux de rénovation,
  • Études,

Les organismes de crédit donnent souvent des noms particuliers aux différents prêts à tempérament qu’ils proposent (« auto », « mariage », etc..), même si, comme nous le verrons ci-dessous, il existe également des prêts « tous motifs ». Maintenant que vous cernez mieux les objectifs du prêt personnel, voyons en quoi il peut s’avérer avantageux.
 

Les avantages du prêt personnel

Le prêt à tempérament se distingue d’autres solutions, comme l’ouverture de crédit ou l’emprunt hypothécaire, par le biais de plusieurs caractéristiques qui constituent des avantages non négligeables.

Une crédit sans justification

Tout d’abord, sachez que ce type de crédit peut être non affecté, donc sans objectif défini. Cela signifie que vous pouvez utiliser le montant emprunté comme bon vous semble, sans besoin de vous justifier auprès du prêteur. Autrement dit, contrairement aux prêts « affectés », tels que le crédit hypothécaire, vous n’aurez pas à fournir de preuve d’achat ou de facture. En réalité, le prêt personnel correspond simplement à un besoin de trésorerie des ménages.

Des modalités de financement sans surprise

Ensuite, il présente une certaine sécurité dans la mesure où tout est clair et connu d’avance. En effet, le taux d’intérêt, plus spécifiquement appelé taux annuel effectif global (TAEG, qui comprend le taux d’intérêt et les autres frais liés au crédit), est fixe. Il en va de même pour la durée du remboursement qui est prédéfinie lors de la conclusion du contrat. Pas de surprise donc : vous savez exactement ce que vous aurez à payer tous les mois, et ce jusqu’à la fin de la durée du remboursement.

À ce propos, il est important de souligner que le prêt personnel n’est ni renouvelable (comme l’ouverture de crédit, par exemple), ni modifiable. Aussi, si vous décidez d’augmenter vos mensualités ou de procéder à un remboursement anticipé, il est possible que vous deviez vous acquitter de pénalités.

Un versement en une fois

Enfin, notez qu’à l’acceptation de votre dossier, vous recevez normalement l’argent rapidement (la plupart du temps, sous 48 h après la signature du contrat) et en une fois. Si, toutefois, vous souhaitez renoncer à votre crédit à la consommation une fois qu’il vous est accordé, sachez que vous disposez d’un droit de rétractation. Prévu par le Code la consommation, le délai s’élève à 14 jours après signature du contrat et n’exige, bien sûr, aucune justification.
 

Les modalités du prêt à tempérament

Vous vous demandez à combien peut s’élever ce type de crédit à la consommation et si vous pourriez y être éligible ? Voici ce qu’il en est des modalités concrètes du prêt à tempérament.

Quel montant pouvez-vous emprunter ?

Il n’existe pas de réponse toute faite à cette question car tout dépend de l’organisme financier auquel vous ferez appel et de votre situation personnelle. En effet, chaque banque et organisme de crédit propose des montants minimum et maximum. De façon générale, la somme que vous pourrez emprunter varie entre 5000 et 100 000 € et peut s’étaler sur une dizaine à une centaine de mois.

Pour déterminer votre capacité d’emprunt, le prêteur tient compte de différents critères, tels que votre statut de propriétaire ou locataire, la nature et le montant de vos rentrées d’argent, vos éventuels crédits en cours, etc. Le taux annuel effectif global dépend également de l’organisme prêteur, mais aussi du montant et de la durée de l’emprunt. En effet, en général, plus celle-ci est élevée, plus le taux d’intérêt le sera également.

Quelles sont les conditions d’octroi ?

Deux conditions doivent obligatoirement être remplies pour pouvoir prétendre à un prêt personnel en Belgique :

  • être âgé d’au moins 18 ans au moment de la signature du contrat et
  • fournir une preuve de résidence soit en Belgique, soit au Grand-Duché de Luxembourg.

En outre, vous devrez très probablement pouvoir justifier d’une capacité de remboursement suffisante. Notez qu’il n’est pas nécessaire d’être employé ou indépendant. Vous pourriez tout à fait faire valoir d’autres sources de revenus réguliers tels que des allocations de mutualité ou de chômage. Enfin, le prêteur vérifiera que vous ne figurez pas sur la liste noire de la Banque Nationale Belge (BNB).

Vous voilà désormais bien au fait de tous les éléments relatifs au prêt personnel. Vous souhaitez lancer des démarches pour pouvoir en bénéficier ? Voici comment vous y prendre.
 

Comment demander un prêt personnel ?

La première étape consiste à déterminer l’objectif de votre demande afin d’évaluer le montant dont vous aurez besoin. Pour bénéficier d’un prêt à taux avantageux, il est conseillé de comparer les offres des différentes banques et sociétés de crédit afin de faire jouer la concurrence et de sélectionner la plus intéressante. Pour ce faire, vous pouvez soit prendre vous-mêmes rendez-vous auprès des différentes institutions, soit faire appel à un courtier en crédit.

En tant qu’intermédiaire entre les demandeurs et les prêteurs, ce dernier se charge de comparer les différentes offres de crédit, ce qui constitue un gain de temps de votre côté. De plus, il n’est pas rattaché à une institution financière particulière. C’est cette indépendance qui lui permet de vous proposer la solution la plus avantageuse. Notez également qu’en tant qu’expert dans le domaine, il sera en mesure de vous conseiller et de vous accompagner tout au long des démarches à effectuer pour votre prêt à tempérament. N’hésitez pas non plus à utiliser les nombreux simulateurs de crédit disponibles en ligne.

Une fois que vous avez porté votre choix sur une banque ou une société de crédit agréée, pensez à rassembler les documents suivants : votre carte d’identité, votre carte de banque, des preuves de vos revenus réguliers et de vos charges mensuelles. En général, vous obtenez d’abord une réponse de principe, avant de conclure le contrat avec l’institution choisie. Veillez à le lire attentivement avant d’y apposer votre signature, afin d’être bien au fait des conditions qu’il comporte et de la mensualité que vous devrez assumer.

Soulignons que, légalement, vous n’êtes pas obligé de souscrire une assurance. Néanmoins, cela peut s’avérer plus sûr en cas de licenciement, par exemple, ou même de décès, pour éviter que vos proches n’aient à supporter le crédit à votre place.

Votre dossier est accepté ? Félicitations ! La somme intégrale devrait être versée sur votre compte assez rapidement.