Bienvenue sur le site Conseils-Crédits.be

Courtiers en crédits dans votre région

plan, maquette et billets
Quand vient l'envie de concrétiser un projet, ne laissez pas un manque de liquidités vous bloquer. Découvrez les différentes formules qui vous permettront de financer l'achat de votre voiture familiale ou de votre maison, de payer votre entrepreneur ou encore de partir pour ce voyage lointain.

Contactez une des banques ou des société de crédits agréées près de chez vous en découvrant leurs adresses dans nos sélections géographiques. Choisissez votre localité ci-dessous :

BRUXELLES

BRABANT WALLON

NAMUR

LIÈGE

CHARLEROI

Dites non aux dettes

Vous êtes engagé dans un crédit à la consommation ou un prêt auto ? N'oubliez pas que vous êtes dans l'obligation de payer vos mensualités. En effet, votre organisme de prêt informe la Centrale des crédits aux particuliers après tout reatrd ou absence de paiement. Au bout de 3 versements mensuels non effectués, votre nom sera repris sur la liste noire de la Banque Nationale. Vous n'en serez retiré qu'un an après avoir épongé votre dette.

Les conséquences sont dès lors désastreuses pour vos projets futurs. Dans un premier temps, vous ne pourrez plus prétendre à l'obtention d'un crédit, quel qu'en soit le type, car tout prêteur (banque, courtier privé) a le devoir de s'informer sur les mauvais payeurs. Ensuite, l'organisme financier auquel vous êtes redevable pourra prélever le montant nécessaire au remboursement de vos dettes sur vos impôts, votre salaire ou encore faire appel à un huissier de justice pour saisir vos biens (mobiliers et immobiliers).

La meilleure solution est donc de rembourser les crédits que vous avez souscrits. Cependant, vous n'êtes pas à l'abri de rencontrer des difficultés financières à certaines périodes de votre vie que ce soit suite à un arrêt maladie, la perte de votre emploi ou encore le décès de votre conjoint. Contactez dès lors votre courtier ou votre banquier afin qu'il puisse vous proposer une solution adaptée à votre situation. Il saura limiter le montant de vos mensualités en optant pour les bonnes formules ou le regroupement de crédit, par exemple.

Infos complémentaires pour votre crédit bancaire

Vous souhaitez acheter une voiture, une maison, ou effectuer des travaux dans votre appartement, mais vous n'avez pas les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet ? Alors vous songez sans doute à contracter un crédit auprès d'une banque. Il existe de nombreux crédits en fonction de ce que vous désirez entreprendre et les taux de remboursement peuvent varier. Afin de trouver la solution qui vous conviendra le mieux, vous pouvez faire appel à un courtier en crédit hypothécaire. Ce professionnel est à votre service pour vous aider à choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Les obligations liées au crédit

Pensez toutefois qu'il ne s'agit pas d'un acte anodin : un contrat de crédit signifie que l’emprunteur emprunte une somme au prêteur, ce qui implique qu'il se doit ensuite de rembourser l’intégralité du capital de départ, majoré des intérêts.

Il est primordial de payer vos mensualités dans les temps. En effet, en cas de retard de paiement, vous serez repris sur la tristement célèbre liste noire de la Banque nationale de Belgique. Cela aura un réel impact sur vos projets futurs, puisque vous ne pourrez plus contracter de prêt pour une durée minimale d'un an. Cet organisme pourra aussi demander une saisie sur votre salaire afin de régler vos dettes, et même envoyer un huissier de justice pour s'emparer de vos biens mobiliers et immobiliers.

Les conséquences d'une mauvaise gestion de vos finances sont donc potentiellement dramatiques. Pour ne pas en arriver à ces extrémités, empruntez intelligemment. Étudiez attentivement la viabilité de vos projets et de votre situation financière, tout en fuyant le surendettement. À défaut, vous serez vite acculé, dans l'obligation d'honorer des mensualités que vous ne serez plus en mesure de payer. Les professionnels du métier peuvent vous y aider, en étudiant avec vous votre profil financier et vous proposant la solution la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Une façon assez simple de pallier ce problème à la racine est de prendre une assurance solde restant dû. Celle-ci a de l'intérêt, que ce soit pour vous ou pour votre organisme prêteur. Evidemment, cette formule s'adapte au cas par cas, selon l'emprunt contracté. La prime que vous payez tous les mois formera un capital qui sera utilisé pour rembourser l'organisme si vous n'êtes plus dans la capacité de pauyer ou que vous décédez avant la fin du crédit.

Le différents types de prêts

Vous pouvez souscrire à un crédit dans plusieurs situations : il peut s’agir entre autres d’un prêt hypothécaire, prêt étudiant, prêt d’un concessionnaire automobile, une protection de découvert ou encore un prêt personnel accordé par une institution financière.

Le crédit hypothécaire est un prêt dont le remboursement est garanti par une hypothèque sur le bien immobilier du bénéficiaire du prêt. Cette hypothèque sert de caution à l'organisme de crédits. En cas de non-remboursement, l'organisme a le droit de faire vendre le bien pour rembourser la dette.

Le crédit auto est fréquent et s'obtient relativement facilement. L'organisme de crédit ou la banque analyse votre profil (revenu et catégorie du véhicule souhaité) ainsi que votre historique de crédits précédents afin de vous proposer la solution qui vous est la plus adaptée.

Le prêt personnel ou prêt à tempérament ne s'obtient pour l'achat d'un bien en particulier, comme une maison ou une voiture, et n'est donc pas lié au remboursement de celui-ci. On l'appelle également crédit à la consommation. Il permet de financer une série de dépenses concernant des biens de consommation non définis ainsi que des services ou d'autres types de frais, par exemple des frais médicaux, d'études, de déplacement, etc.

Votre projet sur la durée

Selon le type de crédit auquel vous souscrivez, trois situations sont possibles : le crédit à court terme, à moyen terme et à long terme. Si un crédit à court terme n'ira pas au-delà de 2 ans, une formule à long terme pourra toutefois durer jusqu'à 30 ans. Cette dernière variante ne s'applique qu'aux achats de grande ampleur, comme un bien immobilier. Si votre projet réside en l'acquisition d'un véhicule (privé ou professionnel), votre banquier vous conseillera dès lors d'opter pour un contrat à moyen terme, pouvant par définition aller de 2 à 7 ans.