Les meilleurs courtiers en crédits hypothécaires, personnels...

Courtiers en crédits dans votre région

plan, maquette et billets
Quand vient l'envie de concrétiser un projet, ne laissez pas un manque de liquidités vous arrêter. Vous risqueriez de laisser passer une belle occasion. Découvrez les différentes formules qui vous permettront de financer l'achat de votre voiture familiale ou de votre maison, de payer votre entrepreneur ou encore de partir pour ce voyage lointain.

Contactez une des banques ou des sociétés de crédit agréées de Belgique. Leurs courtiers expérimentés sont sélectionnés par zone géographique pour vous aider dans votre recherche :

BRUXELLES

BRABANT WALLON

NAMUR

LIÈGE

CHARLEROI

Ce qu'il faut savoir avant de signer un crédit

Avant d'emprunter auprès d'une banque, mieux vaut prendre le temps de bien s'informer. Vous pourrez ainsi choisir en toute connaissance de cause entre prêt à taux fixe et prêt à taux révisable. S'il y a bien un facteur qu'il faut impérativement prendre en considération lors du calcul, c'est le taux annuel effectif global (TAEG).

En passant devant les bureaux de courtage, vous voyez souvent des taux qui paraissent particulièrement avantageux. Ne foncez pas pour autant tête baissée car au moment de signer pour l'emprunt, il faudra ajouter le TAEG, à savoir des frais administratifs, des commissions et des assurances complémentaires.

Ce taux fait fortement grimper le montant à rembourser. En fonction de votre situation et des organismes, celui-ci peut varier et n'est pas directement annoncé, c'est ce qu'on appelle le TAEG. Il est à prendre en compte lors d'une simulation plus précise et de rendez-vous avec plusieurs courtiers. Le but de cet indicateur est de faciliter la tâche aux emprunteurs en leur permettant de comparer rapidement plusieurs offres de prêts. La formule de calcul est la suivante :

TAEG = [(montant total à rembourser - montant de l'emprunt) / montant de l'emprunt] x nombre total de mensualités 

Tout peut se négocier : il y a souvent des différences notables entre le taux d'intérêt affiché et le taux final qui vous sera accordé, rien n'est fixé et vous avez toujours la possibilité de négocier. En général, il vous suffit de présenter un taux plus avantageux présenté dans une autre banque pour lancer les négociations. Savez-vous que même les frais de dossier sont négociables ? Les banquiers et assureurs sont prêts à tout pour vous avoir de leur côté.

Plus c'est long, plus c'est cher : sachez que la durée a aussi un impact important sur le coût global d'un emprunt, même si on se réfère souvent plus au taux d'intérêt. Cependant, c'est bien logique, plus vous étalez votre prêt, plus vous payerez d'intérêts. En revanche, cela ne signigie pas non plus qu'une courte durée soit la meilleure option puisque cela signifie que le montant mensuel à rembourser sera très élevé. Il s'agit ici de trouver et de choisir la durée qui vous permettra de vivre de manière confortable.

Information publiée le 13 octobre 2021 sur la page Conseils Crédits.

Demandez les conseils d'un courtier pour obtenir un crédit bancaire

Vous souhaitez acheter une voiture, une maison, ou effectuer des travaux dans votre appartement, mais vous n'avez pas les fonds nécessaires à la réalisation de ce projet ? Alors vous songez sans doute à contracter un crédit auprès d'une banque. Il existe de nombreux crédits en fonction de ce que vous désirez entreprendre et les taux de remboursement peuvent varier. Afin de trouver la solution qui vous conviendra le mieux, vous pouvez faire appel à un courtier en crédit hypothécaire. Ce professionnel est à votre service pour vous aider à choisir la solution la plus adaptée à vos besoins et votre budget.

Les obligations liées au crédit

Signer un crédit n'est pas un acte anodin car il peut avoir de lourdes conséquences sur de nombreuses années (angoisse, endettement, vente du bien en question...). Il doît être mûrement réfléchi. Vous avez très certainement entendu la fameuse mise en garde "emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent". En effet, chaque contrat de crédit implique que l’emprunteur emprunte une somme au prêteur. Cela veut dire qu'il faudra rembourser l’intégralité du capital prêté et qu'il y aura en plus des intérêts dont le taux dépendra de la somme et de la durée du crédit. Pour estimer le montant de ces mensualités, il faudra bien évidemment procéder à une simulation avec un ou plusieurs courtiers.

Il est primordial de payer toutes ces mensualités associées à votre crédit dans les temps. En effet, en cas de retard de paiement, vous serez repris sur la tristement célèbre liste noire de la Banque Nationale de Belgique. Cela aura un réel impact sur vos projets futurs, puisque vous ne pourrez plus contracter de prêt pour une durée minimale d'un an. Cet organisme pourra aussi demander une saisie sur votre salaire afin de régler vos dettes, et même envoyer un huissier de justice pour s'emparer de vos biens mobiliers et immobiliers.

Les conséquences d'une mauvaise gestion de vos finances sont donc potentiellement dramatiques. Pour ne pas en arriver à ces extrémités, empruntez intelligemment. Étudiez attentivement la viabilité de vos projets et de votre situation financière, tout en fuyant le surendettement. À défaut, vous serez vite acculé, dans l'obligation d'honorer des mensualités que vous ne serez plus en mesure de payer. Les courtiers en crédit professionnels doivent vous aider, notamment par une étude de votre profil financier et des risques. En vous proposant une solution adaptée à vos besoins, mais aussi à votre situation, il y a de grandes chances que vous soyez à l'abri des risques.

Une façon assez simple de pallier ce problème à la racine est de prendre une assurance solde restant dû. Celle-ci a de l'intérêt, que ce soit pour vous ou pour votre organisme prêteur. Évidemment, cette formule s'adapte au cas par cas, selon l'emprunt contracté. La prime que vous payez tous les mois formera un capital qui sera utilisé pour rembourser l'organisme si vous n'êtes plus dans la capacité de payer ou que vous décédez avant la fin du crédit. Sachez qu'en Belgique, vous pouvez retoucher une partie de ce montant lors du calcul des contributions. Cette solution s'avère donc financièrement très avantageuse sur le long terme. Pensez-y lorsque vous préparez vos projets futurs et n'hésitez pas à vous renseigner auprès de l'organisme compétent.

Les différents types de prêts

Sachez que si l'on entend plus souvent parler de certains crédits (notamment le prêt hypothécaire ou habitation), il existe toute une variété de formules pour financer les projets les plus divers, notamment un prêt étudiant pour payer ses études et/ou son logement universitaire, des emprunts pour boucler des fins de mois difficiles ou même pour financer un mariage.

  • Le crédit hypothécaire est un prêt particulier destiné à l'achat immobilier. Il est accordé à condition de contracter une hypothèque sur le bien que vous avez décidé d'acquérir. Il s'agit d'une garantie pour l'organisme prêteur en cas de non-remboursement. Cela implique que votre courtier ou votre agence aura le droit de mettre ce bien en vente si vous êtes en défaut de paiement.
  • Le crédit auto destiné à l'achat de voiture comme son nom l'indique est fréquent est un prêt personnel qui s'obtient relativement facilement. L'organisme de crédit ou la banque analyse votre profil (revenu et catégorie du véhicule souhaité) ainsi que l'historique de vos emprunts précédents afin de vous proposer la solution qui vous est la plus adaptée.
  • Le prêt personnel ou prêt à tempérament ne s'obtient pour l'achat d'un bien en particulier, comme une maison ou une voiture, et n'est donc pas lié au remboursement de celui-ci. On l'appelle également crédit à la consommation. Il permet de financer une série de dépenses concernant des biens de consommation non définis ainsi que des services ou d'autres types de frais, par exemple des frais médicaux, d'études, de déplacement, etc. Si vous avez du mal à vous y retrouver ou que les nuances vous échappent, n'hésitez pas à demander l'aide de votre courtier.

Un courtier pour penser votre projet sur la durée

Il est important de bien connaître les différentes possibilités qui s'offrent à vous, en fonction du type de crédit que vous avez l'intention de souscrire. Trois choix vous seront proposés : le crédit à court terme, à moyen terme et à long terme. Le crédit à court terme, comme son nom l'indique, ne dure pas longtemps (2 ans maximum). Une formule à long terme, quant à elle, peut s'étaler jusqu'à 30 ans. Cette dernière variante ne s'applique qu'aux achats de grande ampleur, comme un bien immobilier. Si votre projet consiste en l'acquisition d'un véhicule (privé ou professionnel), votre courtier ou banquier vous conseillera dès lors d'opter pour un contrat à moyen terme, pouvant par définition aller de 2 à 7 ans.

Autres sites intéressants

Vous avez un problème avec votre assurance ? N'hésitez pas à prendre conseil auprès d'un juriste. Vous trouverez des bonnes adresses de cabinets expérimentés près de chez vous sur le portail avocats-Belgique.be. En effet, dans ce type de démarches, mieux vaut être accompagné par des professionnels. Ces derniers, parfaitement au fait de la léglisation en vigueur, seront à même de vous conseiller sur les formalités à remplir et l'attitude à adopter tout au long de la procédure.